Systèmes et Réseau

Virtualiser Mac OS X sur un PC

Aujourd’hui nous allons voir quelque chose de différent. Nous allons voir comment virtualiser, sur vos machines Windows, une machine Mac OS X Snow Leopard.

Certains me diront que c’est inutile. Je leur répondrai « peut-être pour vous, mais ceci permet de tester le système Mac, de vérifier le rendu des pages Web sur Safari et Firefox-mac et surtout, de ne pas débourser 1000€ pour une machine peu puissante juste pour cet OS ».

Bien entendu, je ne fournirai ici que les Templates de la machine virtuel avec le cd permettant de booter sur Mac. Vous devrez donc vous débrouiller pour trouver le DVD de Mac OS X Snow Leopard. Le mieux est de demander à un ami de vous prêter son disque.

La virtualisation de MAC OS n’est disponible que sur des machines équipées de processeur Intel compatible Intel VT-X ou Intel VT-x/EPT. Si vous avez un processeur AMD passez votre chemin.

Pour commencer, nous avons besoin des choses suivantes :

  • Le fichier Snowy_Vmware_files.tbz2 contenant tout ce dont on a besoin.
  • Le DVD Retail de Snow Leopard.
  • VMware Workstation 7 (marche aussi sous VirtualBox).
  • Environ 1h de libre.

Tout d’abord, téléchargez le fichier Snowy_Vmware_files.tbz2 et extrayez son contenu où vous voulez. Vous devriez vous retrouver avec le contenu de la figure 1. Comme indiqué sur la figure 1, l’archive comprends :

  • Le dossier Mac OS X Server 10.6 (experimental).vmwarevm : il contient la machine VMware préconfigurée.
  • L’ISO darwin_snow.iso : nous permettra de booter le cd d’install et la machine après l’installation.
  • EnsoniqAudioPCI.mpkg.tar.gz : contient les drivers sonores pour notre machine virtuelle.
  • Un fichier récapitulant en anglais ce que je vous explique.

Quand vous avez vérifié que tout était bien présent, nous lançons VMware Workstation et nous allons ouvrir notre machine virtuelle. Sélectionnez Fichier> Ouvrir. Naviguez jusqu’au dossier Snowy_VM, ouvrez le, et accédez au sous dossier « Mac OS X 10.6 Server (experimental).vmwarevm ». Choisissez le fichier Mac OS X Server 10.6 (experimental).vmx. Il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton ouvrir. Normalement vous devriez avoir quelque chose qui ressemble à ceci :

Bien, maintenant que la machine est ici, nous allons modifier un paramètre. Double cliquez sur l’option CD/DVD (IDE). Nous allons renseigner ici le fichier Darwin_snow.iso :

Il ne vous reste plus qu’à lancer la machine. Normalement, vous devriez tomber sur cet écran là :

Maintenant, les choses se gâtent. Nous devons switcher notre image disque avec celle de Snow Leopard. Vous voyez l’image cd en bas à droite de la fenêtre VMware ? Il vous suffit de faire un clic droit dessus et de cliquer sur setting. Là comme tout à l’heure vous sélectionnez l’iso Mac ou alors vous connectez votre lecteur CD. Maintenant, vous validez.

Bon, intéressons nous maintenant à l’écran de choix. Nous pouvons booter sur le CD, sur le disque ou éjecter le CD. Ici, nous demandons juste de booter sur le CD.

A partir d’ici, il se peut qu’un message de confirmation apparaisse. Appuyez simplement sur entrer. Normalement, vous devriez vous retrouver sur l’écran d’installation de Mac OS X :

Vous installez l’OS et à la fin du reboot, vous devriez avoir un message d’erreur signalant que vous devrez le faire manuellement (comme les bons vieux pc sous Windows 95). A partir de là, pour pouvoir démarrer sous mac OS X, vous devrez remettre le cd Darwn_snow.iso dans votre lecteur virtuel à chaque démarrage de la machine.

Voici le résultat final :

Il ne vous reste plus qu’à installer les vmtools (trouvables sur internet). Les pilotes sonores, je ne les ai jamais installés et je n’ai pas trouvé comment faire. Si quelqu’un a la méthode, qu’il me l’envoie et je la rajouterais dès que je peux.

Tout ceci pour montrer que la virtualisation devient maintenant un moyen puissant pour faire tourner n’importe quel système d’exploitation sur votre machine. Depuis peu il existe même un système d’applications virtuelles afin de bien protéger son système mais pour ça, nous le verrons plus tard.