Android

Dev, Android et OsX

La semaine dernière, j’ai profité de la sortie d’OSX Maverick pour réinstaller proprement tout mon macbook. Et, venant tout juste de terminer l’installation de l’environnement de développement Android, je me suis dis que j’allais vous partager la bonne méthode pour mettre en place le votre.

Prérequis

  • Avoir une version d’OSX supportant Homebrew.
  • Un mac avec cette version d’OSX (le CD tout seul ou bien la clé ne vous aideront pas).
  • Un mug avec la boisson chaude de votre choix. (Petite préférence pour un thé de Noêl vu le temps).

Homebrew

Qu’est-ce qu’Homebrew? Pour répondre à cette question, je vous laisse lire directement ce qu’ils marquent sur leur site :

Homebrew installe ce dont vous avez besoin et qu’Apple n’a pas installé.

Homebrew va donc nous permettre d’installer tout ce dont nous avons besoin. Il s’agit dun gestionnaire de paquets (en gros), dans le genre d’apt-get sur Ubuntu, permettant d’installer donc facilement certaines librairies, logiciels, … simplement (mongodb, …).

Pour l’installer, rien de plus simple. Il vous suffit de rentrer la ligne suivante dans votre terminal avec un utilisateur disposant des droits d’administration :

ruby -e "$(curl -fsSL https://raw.github.com/mxcl/homebrew/go)"

MAJ, installation du SDK, …

Avant de continuer, il est requis de mettre à jour homebrew grâce à la commande suivante :

brew update

Quand la commande est terminée, nous allons installer tout le nécessaire (et même plus) pour le développement Android :

brew install android ant maven gradle

Cette commande va nous installer :

  • Ant
  • Maven
  • Gradle
  • Android SDK

Une fois que tout est terminé, vous aurez juste à lancer android dans votre terminal pour vous retrouver avec le gestionnaire d’installation des versions, extras, …

Un petit coup de GenyMotion ?

Maintenant, nous allons installer VirtualBox et GenyMotion afin de pouvoir tester nos applications directement sur notre mac sans avoir à jouer à Hearthstone le temps que le simulateur de base ne réagisse à notre action.

Bref, pour revenir sur Genymotion, il faut savoir qu’il permet de simuler, via une machine virtuelle, un device Android du type de votre choix (tablette, phablette, smartphone, nexus 4, 5, 7, …). Donc, je vous conseille fortement de l’installer de de travailler avec pour vos développements.

Pensez aussi à prendre l’intégration de Genymotion pour Eclipse ou Android Studio selon l’IDE que vous utilisez.

Et l’IDE ?

Comme je viens de vous le dire, c’est à vous de choisir entre Eclipse, IntelliJ et Android Studio. Je vous conseillerai quand même de prendre Android Studio ou IntelliJ car Eclipse commence à se faire lourd pour rien et dès qu’un projet devient trop important, il se met à planter trop souvent.

De plus Android Studio et IntelliJ gèrent nativement les projets gradle et possèdent même une intégration avec GitHub.