Actualités

Hyper PHP

Comme certains ont dû le voir ces derniers jours, Facebook a recruté un développeur pour créer un compilateur PHP.

Si vous ne le savez pas, le PHP est un langage script interprété côté serveur. Lors de l’interprétation, des fichiers OPCode sont créés. Le seul problème est qu’à chaque fois que l’on appelle une page PHP, le serveur réexécution cette étape.

C’est pour ce faire que par la suite, des accélérateurs ont été créés comme, eAccelerator ou APC, pour permettre d’exécuter les fichiers PHP sans une phase d’interprétation. De plus, ils ont la plupart une fonction de mise en cache pour garder les différents fichiers d’OPCode. Les gains peuvent aller de 65 à 80% de rapidité de traitements.

Maintenant, l’Hyper PHP n’est en fait qu’un programme compilé comme les logiciels que l’on a. Au lieu d’avoir pleins de fichiers .php qui seront interprétés, là, nous n’aurons qu’un fichier .exe à lancer pour avoir notre serveur.

Un peu comme les programmes codés en C/C++ (par exemple Notepad). D’un côté, les fichiers sources ne seront surement plus stockés sur le serveur étant donnés qu’un exécutable sera créer. Ce qui veut dire qu’il y aura une meilleure protection du code source pour les applications sensibles.

Ensuite, vu qu’il n’y a plus de travail d’interprétation à faire, le processeur du serveur sera beaucoup moins sollicité, ce qui indique un gain de performances. Les taux cités sont équivalents aux accélérateurs comme eAccelerator et APC.

Il ne nous reste plus qu’à attendre la sortie de l’Hyper PHP pour voir ce que cela donne exactement tant au niveau des performances que du fonctionnement.